Programmations

Accueil
Répertoire

"Edith Stein"
Samedi 23 juin 2018
Abbaye Notre Dame de Jouarre
6 rue de Montmorin
77640 Jouarre

Créée en avril 2009 à l'Abbaye de Ligugé,
« Edith Stein » est une pièce théâtrale, chorégraphique et musicale qui retrace le parcours de sa vie de 1933 à 1942.
Juive, philosophe, militante féministe, elle s’engage contre la montée du nazisme.
Le 30 avril 1933, elle sent de façon indéniable la vocation à la vie religieuse monastique du Carmel…
Le 9 août 1942, Edith Stein meurt dans les chambres à gaz d'Auschwitz-Birkenau, pour son peuple.
Cette création a reçu le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah, du Conseil Régional Poitou-Charentes, du Conseil Général de la Manche et de la Ville de Cherbourg-Octeville.

"Pauline"
Vendredi 24 novembre 2017
Salle Vox
50100 Cherbourg-En-Cotentin

Création de la compagnie Ephata en partenariat avec les Maisons Flora Tristan et Françoise Giroud et l’école Danse Plurielle.
Pauline est le prénom de la femme de Jean-François Millet, peintre impressionniste renommé du Cotentin
Pauline est le prénom d’une jeune femme assassinée lors des attentats du treize novembre à Paris
Pauline Millet fréquentait les guinguettes.
Pauline était à une terrasse de café le treize novembre 2015
Les terrasses de café parisiens perpétuent ce que tous les touristes du monde entier nous envient et sont le symbole d’une société plurielle où la diversité culturelle et raciale révèle une grande richesse, une chance, un bonheur inestimable pour lequel nous devons nous battre.

Conception, chorégraphie : Catherine CADOL
Comédienne : Catherine CADOL
Danseuse : Léa DEMAREZ
Flûte traversière : Danielle LAPIERRE
Hang : Valérie LE JUEZ
Musiques : BACH, LE JUEZ, VOGEL et SHONERT
Textes : Edith STEIN

"Pitchipoï"
Samedi 15 décembre 2018 à 20h30
Représentation tout public
Jeudi 13 et vendredi 14 décembre 2018
Représentations pour les scolaires
Salle Vox
50100 Cherbourg-En-Cotentin

"Il y a les gens qui arrivent. Ils cherchent des yeux dans la foule de ceux qui attendent ceux qui les attendent. Ils les embrassent et ils disent qu'ils sont fatigués du voyage. Il y a les gens qui partent. Ils disent au revoir à ceux qui ne partent pas et ils embrassent les enfants. Il y a une rue pour les gens qui arrivent et une rue pour les gens qui partent. Il y a un café qui s'appelle "A l'arrivée" et il y a un café qui s'appelle "Au départ". Il y a des gens qui arrivent et il y a des gens qui partent. Mais il y a une gare où ceux, là qui arrivent sont justement ceux, là qui partent. Une gare où ceux qui arrivent ne sont jamais arrivés, où ceux qui sont partis ne sont jamais revenus. C'est là la plus grande gare du monde. La gare n'est pas une gare c'est la fin d'un rail..." Charlotte Delbo

Ce texte de Charlotte Delbo, résistante déportée à Auschwitz en 1943 nous parle du voyage vers l'extermination de milliers de déportés. Devant l'insupportable condition de vie des migrants traversant les océans pour fuir l'assassinat, l'intégrisme, j'ai voulu prendre ce texte comme point de départ d'une pièce chorégraphique et théâtrale, en faire une sorte de passerelle entre ces deux époques.
Catherine Cadol

« Pitchipoï » est une pièce conçue pour cinq danseurs et un comédien professionnels, neuf danseurs amateurs et habitants des quartiers prioritaires avec des textes de Charlotte Delbo.

"Pitchipoï", le pays de nulle part, l'inconnu...

Avec
:
Comédien : Denis Ardant ,
Danseurs : Léa Demarez, Agathe Dumas, Alexia Pau,
Adrien Picaut, Antonin Vanlangendonck, Anaïs Bernard,
Lucile Ledésert, Clémence Roche, Lexie Hamel,
Franciane Tauliaut, Mélina Le Garrec, Jeanine Pérée,
Yvette Legros et Afifa Fekih.

Chorégraphie et mise en scène : Catherine Cadol
Réalisation bande son : Valérie Le Juez
Technicien : Gaël Lefaix (studio Big Walter)
Musique : Alexandre Desplat